Environnement Veille

Un calculateur d’émissions polluantes pour les Franciliens

Airparif vient de lancer un outil Internet capable de comparer les émissions polluantes en fonction du mode de transport. Cette association agréée de surveillance de la qualité de l’air (AASQA) souhaite sensibiliser les Franciliens aux émissions générées par leurs trajets quotidiens. Le comparateur doit permettre aux utilisateurs de choisir leurs déplacements de façon claire et consciente.
Le transport est la principale source de pollution atmosphérique en Île-de-France. Actuellement, 1,4 million de Franciliens sont exposés à un air ne respectant pas les normes européennes, essentiellement à proximité des axes routiers.
En juillet 2016, Airparif lançait déjà l’application mobile Itiner’Air qui permet notamment de choisir l’itinéraire le moins exposé en fonction des conditions de pollution en temps réel. Avec ce nouvel outil, l’association agréée veut informer et sensibiliser les Franciliens sur la quantité de polluants émis lors de leurs trajets.
Concrètement, le calculateur d’émissions polluantes compare six modes de déplacement : voiture, deux-roues motorisé, bus, métro et RER, tramway, vélo et marche. Pour la voiture et les deux-roues motorisés, le calcul se base sur la motorisation (diesel, essence, hybride ou électrique), le classement Crit’Air du véhicule et le nombre de passagers. Deux polluants sont pris en compte : les oxydes d’azote (NOx) et les particules fines (PM).
L’outil est lancé à l’occasion de la Journée du transport public 2017, dont le thème est la pollution de l’air, et veut démontrer que choisir les transports en commun permet de préserver l’air que nous respirons.

À propos de l'auteur

Green Innovation

Green Innovation

Créé en 2013, le magazine Green Innovation est réalisé par des professionnels passionnés, issus d’horizons variés mais tous spécialistes des questions scientifiques, technologiques et environnementales. Océanologues, climatologues, biologistes, géographes ou économistes, tous sont animés par le même désir : faire partager un savoir souvent maltraité par les grands médias généralistes, tout en insufflant une vision positive du progrès et de la société.