Énergie Veille

L’énergie de la mer bientôt exploitée au Japon

Des chercheurs de l’Okinawa Institute of Science and Technology (OIST) au Japon, sous la direction du professeur Tsumoru Shintake, génèrent de l’électricité à partir des courants, en utilisant des turbines sous-marines spéciales.
Depuis 2013, les chercheurs placent stratégiquement des turbines spécialement conçues le long du littoral japonais pour convertir l’énergie cinétique du courant de Kuroshio, le second plus important courant marin au monde, en électricité utilisable.
Installées devant les structures en béton appelées tétrapodes et les brise-vagues qui composent 30 % du littoral japonais, ces turbines imaginées par le chercheur japonais permettraient de générer l’équivalent de 10 GW, soit la production moyenne de 10 centrales nucléaires, si 1 % seulement du littoral japonais était équipé de cette technologie.
De plus, l’énergie des vagues a l’avantage d’être peu coûteuse et propre.
Construit pour résister aux conditions météorologiques extrêmes et se déplacer avec les vagues implacables, les turbinent, plutôt que de se tenir debout contre elles, se plient comme la tige d’une fleur et se retournent avec le vent. Elles sont ancrées au fond de la mer par des câbles d’amarrage. L’axe est relié à un générateur qui convertit l’énergie des vagues en électricité utilisable qui est ensuite acheminée par câbles vers la terre. Un joint mécanique en céramique protège les composants électriques à l’intérieur de la turbine de l’eau de mer et de la corrosion pendant 10 ans.
Le projet, baptisé Sea Horse, a démontré son efficacité et sera mis en application commerciale très prochainement.

À propos de l'auteur

Green Innovation

Green Innovation

Créé en 2013, le magazine Green Innovation est réalisé par des professionnels passionnés, issus d’horizons variés mais tous spécialistes des questions scientifiques, technologiques et environnementales. Océanologues, climatologues, biologistes, géographes ou économistes, tous sont animés par le même désir : faire partager un savoir souvent maltraité par les grands médias généralistes, tout en insufflant une vision positive du progrès et de la société.

Inscription à notre Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez nos 15 277 abonnés.