Science Veille

Une avancée dans le développement de l’Internet quantique

Les scientifiques de l’Université nationale australienne (UNA) ont trouvé une nouvelle façon de stocker des données quantiques assez longtemps pour partager l’information au sein d’un réseau Internet de nouvelle génération qui promet d’être imperméable au piratage.
Le nouveau système de stockage développé par l’équipe de chercheurs de l’UNA pourrait être utilisé pour le stockage de l’information quantique aussi bien que connecté au réseau en fibre optique traditionnel. Cette invention pourrait être fondamentale dans la construction du réseau global pour les ordinateurs quantiques, le prétendu Internet quantique.
L’étude en question, publiée dans Nature Physics, a utilisé les atomes d’erbium – matière du type des terres rares – à l’intérieur d’un cristal. Ce système permet de stocker l’information quantique pendant plus d’une seconde, ce qui représente un laps de temps 10 000 fois plus long que sur les appareils utilisés de nos jours. Il fonctionne également sur la même bande passante que la fibre optique, et peut ainsi être directement connecté aux réseaux actuels.
Les ordinateurs quantiques reposent sur un système de qu-bits, l’analogue quantique des bits. Jusqu’à présent, ceux-ci étaient assez fragiles et pouvaient être facilement désorganisés. Ainsi, les chercheurs essayent à la fois de les maintenir et de les transférer avec une grande fidélité. Le cristal d’erbium facilite le transfert aux qu-bits en leur créant moins d’obstacles. Ce nouveau système permet d’éviter le processus complexe de conversion nécessaire jusqu’à présent pour le stockage des qu-bits.

À propos de l'auteur

Green Innovation

Green Innovation

Créé en 2013, le magazine Green Innovation est réalisé par des professionnels passionnés, issus d’horizons variés mais tous spécialistes des questions scientifiques, technologiques et environnementales. Océanologues, climatologues, biologistes, géographes ou économistes, tous sont animés par le même désir : faire partager un savoir souvent maltraité par les grands médias généralistes, tout en insufflant une vision positive du progrès et de la société.