Mobilité Veille

Manta, un projet de quadrimaran pour nettoyer les mers

Résolu à ne pas laisser se réaliser la prévision voulant que, d’ici à 2050, il y ait dans les mers plus de déchets plastiques que de poissons, le navigateur franco-suisse Yvan Bourgnon a lancé une campagne de crowdfunding pour financer son projet visant à nettoyer les mers grâce à un catamaran adapté. De fait, ce sont chaque année 8 à 10 millions de tonnes de plastiques qui finissent dans les océans. La campagne de crowdfunding a permis de lever plus de 150 000 euros pour mettre au point le Manta, du nom d’une raie filtreuse des mers. Le Manta sera un quadrimaran de 60 m de long et 72 m de large qui pourra collecter 600 m3 cubes de plastiques grâce à un système proche des fanons des baleines. Le navire demandera encore deux ans de conception et deux années de construction. Un prototype au dixième de la taille réelle sera construit dès 2018 et le vrai Manta prendra la mer en 2021. À en croire le navigateur, qui rappelle que 95 % des déchets plastiques sont concentrés dans 5 % des océans, dans les vortex marins, une centaine de Manta pourraient nettoyer la totalité des mers.

À propos de l'auteur

Green Innovation

Green Innovation

Créé en 2013, le magazine Green Innovation est réalisé par des professionnels passionnés, issus d’horizons variés mais tous spécialistes des questions scientifiques, technologiques et environnementales. Océanologues, climatologues, biologistes, géographes ou économistes, tous sont animés par le même désir : faire partager un savoir souvent maltraité par les grands médias généralistes, tout en insufflant une vision positive du progrès et de la société.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire