Mobilité Veille

Venturi pousse l’automobile électrique encore plus loin !

Réputée pour ses voitures sportives dans les années 1980 et 1990, la marque automobile Venturi s’est transformée dans les années 2000 en fabricant de véhicules électriques de tous types, depuis la petite voiture urbaine au bolide à record, la Venturi Fetish (photo ci-dessous) ayant été la première automobile électrique 2 places « sportive ».

Sur ce dernier segment, la marque désormais monégasque affiche d’impressionnantes ambitions : en coopération avec le Centre de recherche des transports de l’Ohio (États-Unis), Venturi tente avec son VBB-3 (pour « Venturi Buckeye Bullet », photo ci-contre) développé depuis 5 ans de battre un nouveau record de vitesse.

Cette troisième génération d’engin de l’extrême va en effet tenter dans les prochaines semaines de franchir un nouveau record de vitesse en engin électrique : 640 km/h en 2013 et 710 km/h en 2014 (le dernier record en date ayant été atteint par la Venturi VBB-2.5 avec 495 km/h en 2010). Doté de 3 000 chevaux, l’engin de Venturi est plutôt considéré comme un streamliner, un véhicule extrêmement long (11,64 m) et profilé comme une fusée avec seulement 1,06 m de large.

Sous le capot, deux moteurs électriques aux deux extrémités du véhicule (avant/arrière) permettent d’entraîner les 4 roues motrices avec une puissance cumulée de 2 200 kW. Grâce à une carrosserie tout en fibre de carbone et à un cockpit en carbone/aluminium, le VBB-3 ne pèse que 3,2 tonnes ! Un rapport poids/puissance de 1,07 kg/ch, une prouesse technique lorsqu’on sait que le véhicule est doté de 2 000 cellules de batteries lithium fer phosphate (LiFePO4) pesant à elles seules 1,6 tonne !

À propos de l'auteur

Green Innovation

Green Innovation

Créé en 2013, le magazine Green Innovation est réalisé par des professionnels passionnés, issus d’horizons variés mais tous spécialistes des questions scientifiques, technologiques et environnementales. Océanologues, climatologues, biologistes, géographes ou économistes, tous sont animés par le même désir : faire partager un savoir souvent maltraité par les grands médias généralistes, tout en insufflant une vision positive du progrès et de la société.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire